La plupart des cas de pied d'athlète peuvent être guéris avec des produits antifongiques en vente libre et une bonne hygiène de base. 

S'il n'est pas traité correctement et rapidement, le pied d'athlète peut être une infection difficile à combattre. 

Même lorsqu'elle est traitée avec des médicaments antifongiques, l'infection peut mettre plusieurs semaines à disparaître et peut réapparaître après le traitement.

Cependant, il existe des gestes simples qui peuvent vous aider à combattre durablement l’infection du pied d’athlète.

Des gestes simples pour limiter le développement du pied d’athlète

Lavez et séchez vos pieds (y compris entre les orteils) chaque matin et soir, changez de chaussettes ou de bas quotidiennement et ne portez pas les mêmes chaussures jour après jour pour leur laisser le temps de sécher complètement avant de les porter à nouveau. 

Assurez-vous que vos pieds reçoivent beaucoup d'air. Si vous ne pouvez pas marcher pieds nus ou porter des sandales, portez des chaussettes synthétiques qui évacueront l'humidité. 

Le coton et la laine ont tendance à emprisonner l'humidité et à favoriser la croissance des champignons. 

Vos chaussures jouent également un rôle important dans le développement du pied d’athlète. 

Privilégiez les chaussures légères confectionnées dans une matière qui facilite le passage de l’air.

Remèdes à la maison pour le pied d'athlète

Si vous avez le pied d'athlète, essayez d'utiliser une poudre, une crème ou un vaporisateur antifongique en vente libre. 

Il existe de nombreux types parmi lesquels choisir. Ils sont tout aussi efficaces s'ils sont utilisés correctement. 

Ne pas déchirer ni gratter la peau qui s'écaille ; vous pouvez casser la peau saine à proximité et propager l'infection.

La prévention

Ces conseils peuvent vous aider à éviter le pied d'athlète ou à atténuer les symptômes en cas d'infection :

Gardez vos pieds au sec, surtout entre vos orteils. Marchez pieds nus pour laisser vos pieds aérer autant que possible lorsque vous êtes à la maison. Séchez entre vos orteils après un bain ou une douche.

Changez régulièrement de chaussettes. Si vos pieds transpirent beaucoup, changez vos chaussettes deux fois par jour.

Portez des chaussures légères et bien ventilées. Évitez les chaussures en matière synthétique, comme le vinyle ou le caoutchouc.

Alternez les paires de chaussures. Ne portez pas la même paire tous les jours afin de laisser le temps à vos chaussures de sécher après chaque utilisation.

Protégez vos pieds dans les lieux publics. Portez des sandales ou des chaussures imperméables autour des piscines publiques, des douches et des vestiaires.

Traitez vos pieds. Utilisez quotidiennement de la poudre, de préférence antifongique, sur vos pieds.

Ne partagez pas de chaussures. Partager les risques de propagation d'une infection fongique.